ANILORE BANON


 

ANILORE BANON creates her works on the border between the imaginary and the real. Fearlessly transgressing the fine line between the impossible and the possible, the artist places her works in the geography of magical places: Place Vendôme, a treasure trove of the priceless, Omaha Beach, the heroic landing site of the D-Day, space and soon the Moon, which has illuminated earthly life since the first human being gazed at the sky. From monumental sculptures weighing several tons to space-bound works weighing only a few grams, Anilore breathes eternal life into her creations, the life of the immense power of women and men to change their destiny and make the impossible, possible.

                                                                                                   Anilore Banon's work goes beyond the artistic odyssey to create works of sharing. These works take on their full meaning through their connections with the Other.   

                                                                                                 Anilore sculpts an eternal breath that those who animate it happily breathe. Thousands of veterans and their families experience her monumental sculpture "Les Braves" during the D-Day celebrations. Soon, a million people will have left the imprint of their hands on "Vitae," a sculpture for the Moon. A unique link is forged between the handprints left by our earliest ancestors on the walls of their caves and the hands of humanity now ready to journey to the stars.                                       

 

Anilore Banon is an artist liberated from norms. She doesn't follow the fashion of codes but reinvents them, making the impossible her hallmark.                    She has lived successively in the United States and Italy. Her travels take her to China, South Africa, and the North Pole. She now works in Ivry sur Seine where she has set up her studio in a former pharmaceutical plant.                                                     Anilore has told - courage with "Les Braves," installed in the sea on Omaha Beach for the 60th anniversary of the landing, -the upright Man with "Les Portes de la Lumière" at the Monnaie de Paris and the Museum of Modern Art in Nice the Word with " 10 Commandments for a New Millennium," which, at the dawn of the third millennium, inspire a united humanity, installed for the first time in Place Vendôme in Paris and then in the Matignon gardens of french Prime minister for the Year of Fraternity, in Italy on the footsteps of the Flaminia Road in the gardens of Carsulae... -Or even --the laughter with "Le jardin du rire" in collaboration with the children of hospitals (Debré) or "La bande rit sur le Bète" welcoming students from the University of Casablanca in Morocco from its height of 10 meters.                                                                               As a Futur-Oriented Artist (FOE), she is currently working on an artistic and scientific odyssey of over ten years, to celebrate the power of a united humanity: the Vitae project, a million handprints on a moving sculpture. She has chosen a magical and universal location for her permanent installation: the Moon.

 

 

 

 ANILORE BANON crée ses oeuvres à la frontière de l’imaginaire et du réel. Transgressant sans hésiter la fine ligne entre l’impossible et le possible, l’artiste inscrit ses oeuvres dans la géographie de lieux magiques : la place Vendôme, écrin de l’inestimable, Omaha beach, plage héroïque du Débarquement, l'espace et bientôt la Lune qui éclaire la vie terrestre depuis que le premier être humain a levé les yeux vers le ciel.

 

De sculptures monumentales pesant plusieurs tonnes à des oeuvres destinées à l’espace pesant quelques grammes, Anilore anime ses créations d’un souffle éternel, celui de l’immense pouvoir des femmes et des hommes à changer leur destin et à rendre l’irréalisable, possible.

 

Le travail d’Anilore Banon va au delà de l’odyssée artistique pour créer des oeuvres de partage

Ces oeuvres prennent tout leur sens par leurs connections avec l’Autre.

 

Anilore sculpte un souffle éternel que respirent avec bonheur celles et ceux qui l’animent. Des milliers de vétérans et leurs familles vivent sa sculpture momunentale “Les Braves” au rythme des célébrations de Dday. Bientôt un million de personnes auront laissé l’empreinte de leurs mains sur Vitae, une sculpture pour la Lune. Un lien unique noué entre les empreintes des mains laissées par nos premiers ancêtres sur les parois de leurs cavernes, et les mains d’une humanité prête aujourd’hui à prendre le chemin des étoiles.

 

Anilore Banon est une artiste libérée des normes. Elle ne suit pas la mode des codes, mais les réinvente, faisant de l’impossible sa marque de fabrique.

 

Elle a vécu successivement aux Etats-Unis puis en Italie. Ses périples l'amènent en Chine, en Afrique du Sud, au Pôle Nord. Elle travaille désormais à à Ivry sur Seine où elle a installé son atelier dans une ancienne usine pharmaceutique.

 

Anilore a raconté

-le courage avec “Les Braves” installés dans la mer sur la plage d’Omaha Beach pour le 60eme anniversaire du débarquement,

l-’Homme debout avec “Les Portes de la Lumière” à la Monnaie de Paris et au musée d’art moderne de Nice,

 -la Parole avec “Les 10 Commandements pour un nouveau millénaire” qui, à l’aube du troisième millénaire, inspirent une humanité rassemblée, installés pour la première fois place Vendôme à Paris puis dans les jardins de Matignon pour l’année de la Fraternité, en Italie sur les traces de la route Flamina dans les jardins de Carsulae…

ou encore

-le Rire avec “Le jardin du rire” en association avec les enfants des hopitaux (Debré) ou “La bande rit sur la bète” accueillant du haut de ses 10 mètres les étudiants de l’université de Casablanca au Maroc.

 

FOE (Futur-oriented artist), elle travaille actuellement sur une odyssée artistique et scientifique de plus de dix ans pour célébrer la puissance d’une humanité rassemblée : Vitae project, un million de main imprimées sur une sculpture en mouvement. Elle a choisi un lieu magique et universel pour son installation permanente :  la Lune.